Carole Chiquet, figure montante du trail féminin en Bretagne

13e victoire de 2017 pour Carole Chiquet (Photo PLH)
13e victoire de 2017 pour Carole Chiquet (Photo PLH)
Victoire de Carole Chiquet à l'issue de la course longue (Photo PLH)
Victoire de Carole Chiquet à l’issue de la course longue (Photo PLH)

Running.bzh se devait de s’arrêter sur une nouvelle figure du trail en Bretagne. A 33 ans, Carole Chiquet, maman d’un petit garçon de presque 4 ans, est assistante commerciale dans une imprimerie en sud Finistère. Elle fait partie du Quimper Footing Loisirs (QFL) depuis Octobre 2015.

 Après avoir fait de l’athlé étant jeune au Quimper Athlé, Carole a continué à courir en week-end pour son propre plaisir. Depuis 2015 elle reprend une adhésion dans un club et en 2 ans, Carole est devenue une figure montante du trail féminin. Désormais, elle cumule les plus hautes marches des podiums des trails.

Retour avec elle sur sa reprise, ses entrainements, ses envies.

 

Comment t’entraines-tu depuis ta reprise du running en 2015 ?

Je n’ai pas de coach personnel, mais au club, nous avons un entraineur Jérôme Leguen. Il propose des séances « types » de fractionné de Mars à Juillet pour tous les adhérents. Cela m’a permis de découvrir les différentes séances de travail spécifiques que je pouvais faire.

Depuis 1 an, je m’entraine 3 fois par semaine. Je fais une séance spécifique selon « mes envies et ma forme », une séance avec le club et une sortie longue le dimanche matin.

Très régulièrement je réalise mes séances de fractionné avec Cédric Cotton, Christophe Donnard ou encore Loig Plougastel.

L’année dernière, j’ai beaucoup appris à me connaître en course et à l’entrainement. La séance avec le groupe du mercredi m’a beaucoup fait progresser, on se tire souvent la bourre dans les côtes !! Merci les garçons !!! 

 

Ton niveau a bien progressé en 2 ans. Comment l’expliques tu ?

Au fil des courses l’année dernière, j’ai vraiment appris à connaître mes limites et mes capacités. En début 2016, je crois que j’étais une coureuse « suiveuse », je ne vivais pas ma course, je me calais toujours sur le rythme de quelqu’un d’un niveau à peu près similaire au mien. J’ai beaucoup travaillé le foncier en incluant en cours d’année une sortie longue dans ma semaine. Ca m’a permise d’être plus endurante.

Le mercredi, je suis souvent toute seule avec des hommes, on est sans cesse en train de se tirer la bourre, ce qui au final cela nous fait énormément travailler et je crois que cela à beaucoup joué dans ma progression l’année dernière !!!

Également sur les courses (du Challenge Armor Argoat notamment), on forme un trio avec Cédric Cotton et Sylvain Poitou. Ils m’accompagnent et me supportent. Une forme de compétition amicale s’est créée entre nous, ce qui me pousse énormément !

 

Depuis quand tu t’es véritablement mise au trail ?

Mon premier trail c’était Plomelin en 2015, puis Plogastrail. J’ai adoré et en entendant parler les gens du groupe des différentes courses, j’ai suivi le mouvement !

 

Cette année, tu te fixes une nouvelle fois le challenge Armor ?

L’année dernière j’ai fais le Challenge Armor Argoat, j’ai fini 4ème. Cette année, il n’y avait rien de prévu au début, car je ne suis pas quelqu’un qui arrive vraiment à planifier… Mais après mes deux premières victoires, j’ai eu envie de continuer ! En plus il règne une bonne ambiance sur les courses !

 

Pourquoi cet objectif ?

Ca me donne d’une part un challenge envers moi-même : celui de maintenir mon niveau toute l’année ! Et puis j’apprends des autres coureurs et sur d’autres courses aussi.

Une envie de monter sur de plus long trail par exemple  (+ de 45 km) ?

Mon plus long trail, c’est 34 km à Saint Brieuc, ça s’est bien passée, donc ça me donne envie de tenter des courses plus longues. Je ne sais pas quand, mais il faudra que j’adapte progressivement mes entrainements je pense…

Envie de faire Guerlédan/Glazig/Bout du Monde un jour ou une course de ce type ?

Bien sûr que oui ! Je sais que ce type de course, c’est un niveau au dessus et qu’il faudra aussi bien les préparer 😉

Pour les objectifs futurs alors Carole ?

2017 => Remporter le challenge Armor Argoat se serait pas si mal 😊

2018 => Continuer et pourquoi pas passer sur des courses plus longues…

 

Photos de Carole avec ses copines/copains du Quimper Footing Loisirs

IMG_9709 IMG_1715 IMG_1717

 

Crédits photos Le Télégramme, et Carole Chiquet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *