38ème Marathon de St-André-des-Eaux : chaud devant !

AfficheStAndredesEaux

 

Comme chaque premier dimanche d’août, c’est la fête au village, dimanche, à St-André-des-Eaux (Côtes d’Armor). Début des hostilités à 8 heures pétantes avec le départ du plus grand des petits marathons du calendrier, mais aussi l’un des plus anciens marathons français dont l’aventure a débuté le 2 août 1981, en pleine vague rose. Plus de 100 inscriptions ont déjà été enregistrées à la mairie de St-André-des-Eaux et cette année pour la 38ème édition, on note un plateau féminin exceptionnel, presque plus relevé que celui d’un championnat de France FFA de la discipline… Un quatuor de fondeuses centbornardes est en effet annoncé pour animer l’épreuve qui se dispute en deux boucles champêtres dans la campagne costarmoricaine :

> Gwenaëlle Guillou (Courir à Châteaulin), Internationale sur 100 km (2h54′ sur marathon)
> Emmanuelle Jaeger (AO Charenton), Internationale sur 100 km (2h54′ sur marathon)
> Réjane Lecamus (GDM ST-James), championne de France 2016 des 100 km (3h06′ sur marathon)
> Anne-Gaëlle Cherdel (NL), 3ème du championnat de France 2016 des 100 km (3h02′ sur marathon)

Il est clair que les températures très estivales attendues ce week-end favoriseront plus le bronzage agricole que les gros chronos et il faudra savoir composer avec le dieu Râ pour s’en sortir et ne pas s’exploser la cafetière tel un soldat de Marathon ayant mal géré son effort. Vous voilà pris soudainement de remords de ne pas être de la fête ?… Non ! Rien n’est perdu, car au Marathon de St-André-des-Eaux on peut s’inscrire sur place jusqu’à la dernière minute avant le départ !

Un long et chaud week-end pour la dynamique commune d’à peine 300 âmes qui sait mettre les petits plats dans les grands et qui poursuivra le marathon par un repas sous chapiteau à l’ombre de la Mairie pour les coureurs, juste avant d’enchaîner avec la traditionnelle course cycliste. Soirée Paëlla et bal pour les plus endurants qui souhaiteraient se finir sur place.

StAndredeseauxMTO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *