Zoom sur le nantais Yvonnick Simon, ultra-traileur

img_3454 img_3453 fullsizerender3 img_3430Qui est ce coureur nantais ?

La liste ci-dessous donne le tournis. En deux ans, Yvonnick Simon a cumulé un paquet de km sur les marathons et ultra-trails français. Ce professeur de sport situé dans la région nantaise fait profil bas malgré un palmarès qui peut en rendre jaloux plus d’un. Cobaye pour Guillaume Millet, il a un déclic pour le sport d’endurance.

Les Ultras 2015 réalisés

Le 28/02/2015, le trail des corsaires (65km), le 01/03, cad le lendemain le 57 km du trail du Vignoble Nantais.

Le 21/03/2015 l’éco trail de Paris (80km)

Le 2504/2015 le BUT sur le 118km

Le 15/06/2015 L’Euskal trail 130km (8000den+)

Le 07/08/2016 Championnat de France de 24h à Albi

du 28/06 au 09/08/2015 le Tour de France 2700 km, j’ai loupé une étape, donc pas classé!

Il me manque 60km sur ce tour!

Le 26/27 09/2015, championnat de France de trail au Sancy sur le 60km

Le 04/10/2015: trail de Mauves 56km

Le 16/1/ 10/2015 Grand raid Cathares (170km)

Le 05 et 06/12/2015 24h de Ploeren

Les Ultras en 2016 réalisés

Le 06/07/02/2016 24h du Grand Brassac 117km

Le 27/28/02/2016 Le trail du Vignoble Nantais (10+22+57 km)

Le 06/03/2016 Le Vulcain 72km

En Avril deux marathons (Rome et Nantes)

Le 06/05/2016: Euskal Trail 130km (8000m den+)

Le 28/05/2016 Le Htrail (Solitaire +22km)

Le 11/06/2016 L’Occitane 120km (6666 den+)

Du 19/07 au 01/08/2016 La Transpyrenea (866km et 55000 den+) en 312h

Le 27/08/2016: Grand raid des pyrenées 84km (5500 den+)

Du 11 au 18/09/2016 La Tor des geants (330km pour 24000 den+) en 113h

Le 02/10/2016 Trail de Mauves 56km

Le 09/10/2016 Trail de l’huisne 43km

Du 23 au 29/10/2016 Les 6 jours de Privas (689km)

Yvonnick, comment t’es tu mis sur ce type d’épreuves ?

A l’origine je suis footballeur, ma période préferéé, le debut de saison car on court beaucoup! J’ai un poste sur le terrain qui necessite de parcourir quelques km.

En 1998 je commence par des petits triathlons, je suis à la Ferté Bernard à cette époque, et la Ferté est une terre de triathlon, donc je m’y atelle! En fin  de saison je fais quelques petits raids (Tiffauges, Vouvant…).

En 2000 je veux decouvrir la course sur route, je me teste sur 10km et 21km (banal quoi!), comme tout débutant.

Puis à partir de 2001, j’augmente et je diversifie ma pratique. A ce moment la je suis entraineur de football et je joue de moins en moins. Ce manque se traduit aussitot par une augmentation de mes courses car plus de disponibilités. Je reste sur 10km, 21km, raid plus long et debuts des courses nature!

A ce jour ma plus grande course est le marathon de Cognac et le raid des Chaussées (180km en 2 jours).

Arrive 2005 pour basculer sur le 100km de chavagnes sur route. Cette date correspond à mon arret avec le football en terme de coach, j’y reviendrais en tant que préparateur physique à Carquefou en 2008 pour stopper en 2013!

Le 100km se passe, il me manque qqchose, le paysage, la nature à l’état brute! Je bascule aussitot sur les trails et 2006 sera l’année UTMB (1 trail chaque mois entre vendée et Bretagne).

.

Puis arrive 2007 où je participe à une étude sur la fatigue avec Guillaume MILLET. J’étais un cobaye, on devait courir 24h sur un tapis roulant. un virage dans ma vie, il m’a donné envie d’en savoir plus et d’approfondir ma pratique. c’est un guide, un puit de connaissances et surtout un passionné de l’espèce humaine dans le domaine de la performance! « voir l’extraordinaire endurance de l’espèce humaine: où sont les limites? »

Depuis c’est une montée en charge progessive de mon entrainement et de mes participations aux course sur route ou ultras!

Mon moteur est tout simplement le plaisir, de profiter du moment present, je laisse de coté la perf, si elle doit venir, elle viendra toute seule!

Et quand mon corps me dira stop, avec l’accord de ma tête, alors je passerais à autre chose!

Comment arrives tu à te preparer sur de telles épreuves ?

A coté de mon job qui est enseignant en EPS! J’ai une auto entreprise en coching sportif, mental et diététique. Je suis diplômé dans les 3.

J’entraine donc tous les soirs du Lundi au Vendredi et le samedi matin!

J’entraine et je m’entraine aussi. Je fais dans les semaines fortes 9 séances, deus fois en bi quotidien, et semaine faible 5 fois.

Je pratique l’entrainement croisé avec le VTT et parfois le vélo de route!

Le VTT c’est une fois par semaine entre 3 et 4h.

Le reste et banal VMA courte et longue. Mais sur la VMA courte je suis à 90% de ma VMA. J’evite de taper dedans avec le volume d’entrainement que j’ai, je ma preserve!

Cela me réussit bien car les blessures sont rares!

Je prefere travailler au seuil, c’est une zone importante qui me va bien.

Mais le plus gros de mon entainement est le footing lent ou moderé. Mes sorties longues n’excèdent pas 2h30, j’estime que les trails longs sont des entrainements pour préparer les gros objectifs.

En aucun cas je suis à fond, me mettre dans le rouge, ce n’est pas ma tasse de thé. Là aussi, peut etre un élément de réponse dans la capacité à repeter les efforts longs sans se blesser. Attention à la gestion de sa vitesse.

Sans oublier les côtes que je pratique 1 ou deux fois par semaine.

Entre les grands RV comme la transpy et la Tor des geants, c’est footing, vélo, marche, rappels VMA courte (une à 2 fois, en fonction de la periode entre les 2).

Le plus important reste les WE chocs sur un terrain ressemblant aux objectifs, c’est l’addition de seances sur un WE pour travailler plus spécifiquement!

Le suivi médical est présent (j’ai un doc qui est aussi traileur, un osthéo super et un podo passionné).

Vidéos 2016

Bilan de son année 2016

Sa Transpyrénéa 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *