Championnat du monde de trail du 10 au 13 mai 2018 en Espagne.

2017 AMBIANCE 42 km Ubaye Trail Salomon photo Robert Goin (33) 2017 AMBIANCE 42 km Ubaye Trail Salomon photo Robert Goin (42)
Les athlètes des Championnats du Monde de Trail auront 85,3 km avec 4900m de dénivelé positif et 3690m de dénivelé négatif à parcourir. Le départ sera donné le samedi 12 mai à 6h00 à Catellón.
 
LES SPÉCIFICITÉS DES LIEUX :
Dans le nord de la région de Valence, en plein coeur des contreforts du système ibérique et de la chaîne de montagnes côtières catalanes se trouve la province de Castellón, la deuxième plus montagneuse d’Espagne. Ce lieu offre un panorama splendide et idéal pour accueillir les Championnats du Monde de Trail. En effet, les coureurs s’apprêtent à découvrir les richesses variées de cette province. En partant de la ville, les compétiteurs s’élanceront rapidement sur les sentiers sinueux et découvriront au fil des foulées les paysages typiques de la nature castellonaise. Dans cette région possédant un fort patrimoine historique, artistique, gastronomique et culturel, les coureurs auront la chance de traverser de nombreux villages typiques de la région. Nul doute que ces découvertes laisseront une empreinte chaleureuse dans l’esprit des athlètes.
 
L’ÉVOLUTION DES CHAMPIONNATS :
Le nombre de participants aux Championnats du Monde 2018 confirme la progression forte du trail-running dans le monde. En 2007, à Houston aux Etats-Unis, 12 délégations étaient représentées par 33 athlètes, 16 femmes et 17 hommes. Aujourd’hui, on compte 354 athlètes dont 142 femmes et 212 hommes représentant 49 délégations. L’Indice de Performance ITRA moyen du top 50 des athlètes chez les femmes comme chez les hommes augmente par rapport aux précédents championnats, ce qui traduit un fort engouement pour cette jeune discipline du trail-running même si le niveau entre les différentes délégations reste hétérogène.
 
POINT SUR LES FAVORIS :
Chez les hommes dans le top 10 de l’Indice de Performance ITRA, arrive en tête le Champion en titre, Luis Alberto Hernando (IP ITRA 921). Il est suivi de près par les deux britanniques, Tom Owens (IP ITRA 912, photo) et Jonathan Albon (IP ITRA 911). Les deux américains, Zach Miller (IP ITRA 906) et Mario Mendoza (IP ITRA 886) agrémentent ce top 10. C’est au tour des français, Sylvain Court (IP ITRA 889), Sébastien Spehler (IP ITRA 886) et de Ludovic Pommeret (IP ITRA 884) de faire de l’ombre aux autres coureurs. Pour finir, les deux espagnols, Christofer Clemente (IP ITRA 879, photo) et Pablo Villa (IP ITRA 874) seront également au départ de ces Championnats. Au niveau des outsiders la compétition promet d’être relevée, notamment avec le français Adrien Michaud (IP ITRA 874), l’islandais Thorbergur Jónsson (IP ITRA 872), le polonais Marcin Swierc (IP ITRA 872) et le grecque Dimitrios Theodorakakos (IP ITRA 864).
 
POINT SUR LES FAVORITES :
Chez les femmes le top 10 selon l’Indice de Performance ITRA promet une compétition riche et pleine de surprises. A domicile et en tête se trouve l’espagnole Maite Maiora (IP ITRA 776, photo) suivi de l’américaine Clare Gallagher (IP ITRA 769) puis de la française Nathalie Mauclair (IP ITRA 767). Ensuite, on retrouve dans le top 10, trois espagnoles, Azara García (IP ITRA 763), Gemma Arenas (IP ITRA 753), et Laia Cañes (IP ITRA 738) experte des lieux et première l’an dernier de la MIM (l’une des courses de la Penyagolosa). Les deux françaises arrivées l’une derrière l’autre aux derniers Championnats du Monde de Trail Court (2017), Amandine Ferrato et Adeline Roche toutes les deux à 761 d’Indice de Performance ITRA seront également au départ de la course. Viennent compléter ce top 10, la canadienne Anne-Marie Madden (IP ITRA 752) et la polonaise Magdalena Laczak (IP ITRA 737). Les nombreuses outsiders promettent de surprendre les favorites, notamment avec la participation de la grecque Glykeria Tziatzia (IP ITRA 730, photo), de la suédoise Kristin Berglund (IP ITRA 728), et de la tchèque Michaela Mertova (IP ITRA 725).
 
LES ATHLÈTES FORFAITS :
De nombreuses blessures ainsi que des raisons personnelles ont dû contraindre des athlètes favoris à jeter l’éponge quelques jours avant la compétition. Les deux Français : Cédric Fleureton (IP ITRA 892) et Nicolas Martin (IP ITRA 894) ne prendront pas le départ. Les Américains Tim Freriks (IP ITRA 912) et Tim Tollefson (IP ITRA 902) seront absents eux aussi. Du côté des femmes, les deux favorites, la Française Caroline Chaverot, première de l’Indice Général de Performance ITRA (806), ne participera pas à la compétition comme c’est le cas de la Suissesse Jasmin Nunige (IP ITRA 766).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *