Le Quimpérois Yann Stéphan au départ du Spartathlon en septembre prochain

Yann-STEPHAN 29432419_1070955923055641_6637824354845458432_n

 

Fin septembre 2018 (28&29) ce sera une nouvelle édition du Spartathlon en Grèce. C’est la mecque des coureurs ultra sur route ! En plus de l’histoire mythique de cette course, les organisateurs ont pimenté l’évènement avec un détail; 246 km à réaliser dans un temps limite, 36h. Si au fur et à mesure des ravitaillements les coureurs arrivent sur la barrière horaire, l’organisation les arrête !

En arrivant sur Athènes, chaque coureur peut (doit) toucher le pied de la statue de Léonidas depuis l’Acropole d’Athènes. S’il y parvient, et quelque soit son classement, il recevra alors pour toute récompense une couronne d’olivier et une coupe d’eau fraîche. Le Spartathlon est une course à part, baignant dans l’esprit originel de l’olympisme.

Cette année, beaucoup de français comme à l’habitude seront présents dont le quimpérois Yann Stéphan.

29425650_1829300487122254_1975531930770210816_nYann l’avait déjà réalisé en 2016 où il avait terminé en 42ème position en 30h52. Mais suite à cette belle performance il essuie une blessure à la cuisse qui ne s’est jamais guérie. Suite au tirage au sort 2017, Yann a donc une nouvelle chance d’y participer : « c’est une chance pour moi, alors je tente. Ce sera peut-être la dernière fois. Je devais y aller en septembre 2017 grâce à ma perf réalisée au 24H de Ploeren mais j’étais blessé. Là je ne peux pas refuser, blessé ou non.« 

Chaque coureur qui a l’exploit de terminer cette course conserve des souvenirs : « Ce périple grec se passe de mots. C’est très difficile de décrire les émotions qui nous traversent. C’est une course énorme, avec une organisation sans faille, la présence de coureurs mondiaux, et d’énormes émotions quand on arrive sur Athènes et encore plus lorsqu’on s’approche de la statue du soldat.« 

Bonne préparation Yann !!

hammet

 

http://www.spartathlon.gr

Une pensée sur “Le Quimpérois Yann Stéphan au départ du Spartathlon en septembre prochain

  • 27 mars 2018 à 17 h 56 min
    Permalink

    Salut à toi Yann…je te souhaite une bonne course sur les traces de Phiddippides . Je reviens de Sparte où j’ai désormais tant de souvenirs merveilleux et où comme toi je compte bien revenir un jour, affronter de nouveau ces 246 kilomètres de bonheur intégral. Profite bien de la chance d’être au départ sous l’œil bienveillant d’Athéna pour aller embrasser ce pied tant convoité. Courage!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *