Mikael Derrien, vainqueur du Challenge Armor Argoat 2017

18485735_1498428603522658_826182693888473426_n  DSC_241

Running.bzh vous présente une nouvelle figure du trail breton, Mikael Derrien, vainqueur 2017 du Challenge Armor Argoat.

Mikael est finistérien (Edern), et est pompier professionnel à Brest. Il a commencé l’athlétisme en 1985 au PLR (Patronage laïque de Recouvrance) à Brest, puis au Stade Brestois Athletisme à partir de 1995 et jusque 2005.

Rencontre avec Mikael sur sa saison 2017, et ses prochains objectifs …

« je viens du monde du cross et de la piste, où j’ai eu la chance de côtoyer de grand champion comme Benoit Nicolas ou Solen Désert par exemple.

Après 2005 j’ai arrêté de courir suite à des pépins physiques. J’ai repris sérieusement il y a environ 4 ans mais axé sur le trail et course nature là où je trouve beaucoup plus de plaisir dans les beautés des paysages, circuit et par l’ambiance qui y règne. »

Côté club, association ?

« J’ai couru sous les couleurs de la Team Running Conseil Brest de 2014 à fin 2017 et je viens d ‘arriver chez mon ami Marc Abgrall de Run&Swim Quimper. De plus je suis licencié aux Galouperien de Briec depuis fin 2016 pour retrouver le plaisir de ne pas s entraîner toujours seul et de retrouver une ambiance de camaraderie.  »

Comment t’entraines tu ?

« Grâce à cette expérience je fais mes propres plans d’entrainement. Je n’ai donc pas d’entraîneur. Je puise dans mon expérience et je suis curieux des entraînements de tous. J’ai d ailleurs inclus depuis 1 an et demi du vélo route et vtt dans mes préparations. »

Alors comment as tu construit cette saison 2017 ?

« Une saison se construit à l’avance pour 2017, elle était axée sur le Challenge Armor Argoat. Pas de feeling, pas de hasard, il se peut de faire une course pas prévue au programme mais ça reste exceptionnelle.

Cette année j avais envie de découvrir ce challenge ayant fait par le passé quelques courses. J’étais motivé pour le faire sérieusement, et avec l envie de découvrir les différents trails proposés.

J’avais comme objectif de rentrer dans les 5 premiers mais il s est vite avéré que je suis arrivé en tête du classement. Il n y avait pas de tueur comme les années passés Matt en 2015, Aurélien en 2016, mais d’excellent coureur comme Thomas Vergnault, Nicolas Buffet entre autre, c’est pour ça que ce challenge a été serré jusqu’au bout.

Et pour bien figurer sur un challenge il faut bien connaître le réglement car il y a différents bonus qui s’y intègre donc il faut savoir composer avec.

Enfin il y a eu un événement tragique, la mort de Matthieu que je côtoyais en tant que coureur mais également en tant que pompier. Je me suis juré de gagner ce challenge pour lui d’où mon hommage à la remise des récompenses avec le déploiement de son drapeau breton .

Pour répondre encore plus sérieusement à la question, à partir de fin aout, j’ai adapté mon alimentation, et je ne me suis pas éparpillé comme d autres ont pu le faire sur d’autres courses et je me suis entrainé durement. »

Et 2018 ?

« Pour la nouvelle année, j’axe ma préparation pour le début de saison sur les 85 km de la Maxi race à Annecy, avec une montée en puissance à partir du mois de mars/avril, avant il y aura le trail de Trévarez et le 30 km du cap sizun.

J’avais découvert les 76 km des templiers en 2016, magnifique que ce soit par les paysages, l’ambiance, et j’avais vraiment apprécié donc je vais en fin d’année chercher un trail identique autour de 100 km.

En juillet 2018, je représenterais le challenge au 65 km du Trail des passerelles en Isère (cadeau du Challenge Armor Argoat). Le but est d’aller a la réunion d’ici 2 ans pour la Diagonale des Fous.

Le challenge Armor Argoat, à faire ?

« Je n’ai qu’un oeil objectif sur le challenge Armor Argoat. C’est un challenge qui propose un panel différents de circuits plus ou moins technique, une variété de paysages mais surtout une très belle organisation. Donc je félicite tous les bénévoles car sans eux pas de trail il ne faut pas l oublier.
Et faire perdurer un challenge demande un énorme investissement bravo au staff du Challenge.

Sur ce challenge, en un an,  j’ai fais également d innombrables rencontres autant avec des coureurs jouant un classement, que d’autres pour le plaisir de courir, et également avec des organisateurs, les spectateurs bref une expérience riche humainement. »

Un mot complémentaire que tu aimerais porter ?

« J’ai un petit coup de cœur à donner à tous ces coureurs aux grands coeurs qui par le biais des joelettes illuminent le visage de gamins handicapés. J’ai eu une petite expérience avec eux la Team Ridder Tattoo par exemple et j y retournerais avec grand plaisir. Mais il y en a tant d autres …

Pour moi c est ca l esprit trail il faut savoir regarder autour de soi et  ne pas se croire au dessus des autres … »

 

22853450_1659550730743777_5721894920907309624_n

17972302_1465425973489588_3611672501741528557_o

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *