Rencontre avec Sylvie Hascoet

img_9888 img_7638 img_7636

Sylvie Hascoet est la « patronne » du trail breton depuis 2 ans, aucune épreuve ne lui résiste. Comme Jérôme Lucas, Sylvie a décidé de pratiquer son sport à 100% avec le choix d’un entraineur diplômé et depuis quelques mois un suivi  par une nutritionniste de Quimper. Retour pour Running.bzh sur sa saison, et ses prochains objectifs …

Une saison 2016 très intense en grande compétition ? Pourquoi ce choix ?

Premièrement, il faut être honnête je suis un peu en froid avec certaines grandes et belles organisations de trails bretons. Il y a un moment où la discrimination homme femme commence à peser. Si je n’avais rien dit cette année, j’aurais encore eu rendez vous avec les Templiers alors que les hommes OTT vont à la Diagonale des Fous. Je ne sais pas si je suis capable de faire la diagonale mais c’est dommage que l’on ne nous laisse pas notre chance. Toutefois cette année les organisateurs du challenge OTT nous ont invité à participer aux 115 kms de Madère. C’était une bonne expérience pour cécile et moi même puisque Mélanie n’a pu se joindre à nous suite à sa blessure. Nous avons prouvé qu’on pouvait y arriver sachant que certains l’appellent la petite diagonale (7000m D+ pour les 90 premiers kms).

Deuxièment, j’ai couru énormément en Bretagne depuis 8 ans. Je connais certains sentiers par coeur. Je voulais voir d’autres horizons, d’autres paysages.

Troisièment, il y a un bon niveau en bretagne côté coureur mais je voulais pouvoir me mesurer et surtout me faire une idée du niveau national de certaines traileuses. Il n’y a pas photo ce n’est pas une marche que j’ai avec elles mais un escalier tout entier. Prendre 5h avec CHAVEROT à madère c’est énorme. Après je relativise. C’était mon premier ultra montagne et en plus elles ne sont pas toutes à 5h devant moi.

Heureuse de ta saison 2016 ?

J’ai commencé mon année 2016 par les cross. Honnêtement si on m’avait dit que malgré tous les longs trails que j’ai fait j’avais encore suffisamment de vitesse pour jouer les troubles faits je ne l’aurais pas cru. En effet, je fais (en master évidemment) :  championne départementale, régionale et inter régionnale. Je n’ai pas été au France car ma priorité c’est le trail et j’avais rendez vous avec l’écotrail de Paris et ses 80kms où je fais 3ème à 50″ de la seconde (Sylvaine Cussot).

Mon objectif principal a donc été le trail tour national TTN en 2016. J’ai fait les 4 épreuves obligatoires pour être classée avec notamment le championnat de France. Je fini 4ème au général et 1ère master. Dans l’ensemble 2016 a été une saison d’apprentissage de la montagne surtout. Les trails de cette année : l’écotrail (3ème), la pastourelle (SALERS) (4ème), la 6000D LA PLAGNE(6ème) puis le championnat de France à St Martin de vésubie (12ème).

Je suis satisfaite. Mon seul regret aura été les championnats de France où je n’ai pas réussi à atteindre les objectifs que je m’étais fixée sur un parcours très exigeant et très cahotique avec des gamelles en veux tu en voilà…

Comment vois tu 2017 ?

2017 sera je pense comme les années futures… Quelques courses en Bretagne avec notamment des courses nouvelles pour moi et quelques trails nationaux réputés et sans doute un ultra à l’étranger en promenade pour visiter avec à l’issue un petit film souvenir.

Pour 2017 : les départementaux et régionaux de cross, L’UTCA (80kms), le BUT (65kms), la maxi race (83kms) , ma petite balade italienne avec mon ami julien LE COQ (120kms), le championnat de france de Trail et la Saintélyon.

 img_7637 img_9896 img_9831

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *