Rencontre inter-clubs d’éveil athlétique

Ce samedi, une rencontre de cross inter-clubs pour l’éveil athlétique avait lieu du côté de Gouesnou (29). En effet “Les Blés d’Or Gouesnou (29)” avait convié le club de “Courir Tout Simplement à St Thonan (29)”

A l’initiative de cette 1ère rencontre, Sharleyn Caroff (athlète du Stade Brestois, coach, et animatrice de l’éveil Gouesnou), Brigitte Cloarec, Olivier Jost (des Blés d’Or Gouesnou) sont satisfaits.

Sharleyn : “un cross sans boue, c’est pas un cross”

 

Sharleyn rappelle : “Le club des Blés d’or existe depuis 30 ans, et à l’initiative du génie Bruno le Président, il a voulu créé une école d’athlétisme, c’est dans la continuité du projet club”

 

 

 

 

 

 

Au départ le club a proposé un éveil athlétique unique, mais trop de différence entre les enfants “En effet, on a voulu tester, mais entre le plus petit et le plus grand il y avait 6 ans de différence et pour s’adapter et faire des ateliers spécifiques en fonction des âges, on a décidé de faire 2 groupes, ainsi chacun trouve son compte, initiation pour les plus jeunes, et initiation et approfondissement pour les plus grands, et une meilleure adaptation en fonction des morphologies de chaque enfant”

Chaque samedi vous avez une belle participation : ” Oui environ 20 enfants par groupe, voir plus des fois” mais Sharleyn sait qu’elle peut compter sur Brigitte et Olivier pour l’épauler.

Pour revenir sur ce cross inter-clubs, en questionnant Sharleyn, malgré une météo capricieuse et humide, c’est quand même un bon moment, la réponse de Sharleyn ne se fait pas attendre : ” Honnêtement, la météo c’est moi qui l’ai commandée (rire), parce qu’un cross sous le soleil, tu prends ton temps, tu glisses pas, mais la pluie, la gadoue, ça colle, c’est exactement ce que je voulais” et pour agrémenter, elle confirme ses propos ” un cross sous la pluie, est un cross en soit, ça forge le caractère et doublement sous la pluie.” Et quand on demande si édition 2, la aussi elle lâche un grand ” Ah oui, et en 2019 à voir des compétions, initiations et pour les années suivantes approfondir, plus de cross en fonction de l’avancée du club et pourquoi pas des rencontres sur piste, papa ou maman avec son enfant qui vont relever des challenges entre parents et toujours dans l’esprit : la Perf d’accord mais le plaisir d’abord

         

 

OLIVIER SATISFAIT

Olivier Jost, parent et membre des Blés d’Or s’est investi depuis 2 ans dans l’éveil, “Bruno a eu l’idée de créer cet éveil et on a eu plus d’enfants que prévus Comme l’a dit Sharleyn, l’éveil a grandi, et sur la 1ère année, elle devait gérer 40 enfants, du coup je suis venu donner un coup de main”

 

Chaque enfant a reçu un lot

L’histoire de faire un cross, pourquoi ? “On cherchait des animations, comme nos interclubs entre adultes, comme on fait avec les clubs voisins, pour commencer cette année on fait un cross, après du saut ou une rencontre sur piste” Contact avait été pris avec différents clubs : ” oui en effet, St Thonan a répondu positivement, mais les autres clubs contactés avaient déjà prévus des animations sur ce samedi, ce n’est que partie remise”

 

Olivier reste satisfait de cette matinée : ” On ne peut que l’être, les parents ont répondu présent, que se soit pour le ravitaillement de fin de course (gâteaux, crêpes….) en commissaires, même les parents de St Thonan se sont investis, soit en commissaires, en chronométreurs, c’est dire l’état d’esprit, avec 60 enfants entre les 2 clubs, on est content” et lui aussi mentionne on va faire des propositions à plus de club

 

 

 

 

 

 

St Thonan, un éveil athlétique fort de 15 ans d’expérience

L’emblématique Philippe Berlivet du Club de St Thonan nous raconte l’historique et comment est né l’éveil athlétique : ” J’entrainais sur Recouvrance à Brest, ensuite j’ai aménagé sur St Thonan, j’ai profité du fait qu’il y avait le club de St Thonan qui existait depuis 2-3 ans, le club organisé les premières boucles de St Thonan et j’ai pris contact avec le président et le Maire pour voir si on pouvait monter un éveil, c’était en 2003″ Au programme, du saut, du lancer, de la course mais il limite à une tranche d’âge entre 6 à 11 ans ” On a commencé à 18 enfants, comme j’étais seul au départ on voulait pas monter en puissance trop rapidement puis j’ai impliqué des parents dans l’encadrement, ma belle-sœur, mon beau-frère et maintenant aussi certains enfants qui ont passé la limite d’âge viennent encadrer maintenant”

Un bel échange

“Le projet de cette rencontre est venue des Blés d’Or, entre adultes on se côtoie mais les enfants rarement, on avait déjà fait un échange avec les Koala de Kerhuon, mais c’était un peu compliqué on n’était pas sur les mêmes créneaux , mais cette initiative et l’esprit nous a bien plus ” souligne Philippe. Et en terminant Philippe souligne qu’il a senti les enfants hyper motivés mais les parents n’étaient pas en reste.

 

 

 

 

 

 

Olivier Jost, Sharleyn Caroff, Philippe Berlivet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *