Retour sur Les 100 Miles de la Thonnerieux

17230265_1727805213903181_583798174_o 17230032_1727803633903339_1872665124_o

3h du mat…38 ultras runners sur la ligne de départ en la commune de Plouézoc’h dont 2 féminines, pour affronter 31miles de route à l’aller et un retour de 31 miles sur sentier Côtier dont le fameux passage de Beg an fry réputé d’être le «juge de paix» de l’ultra-Thonnerieux…là ou les écarts se font ;

8 départements étaient représentés : Marne, Calvados,Vienne,Vendée, Nord et trois départements breton Côte d’Armor, Finistère et Ille et Vilaine.

Avec un beau plateau puisque des Coureurs (ses) ayant remportés entre autres des Ultras comme :                 Les 100 Miles de la Thonnerieux, Le grand raid du Morbihan, le But, Belles îls en Trail, les 6 heures de Plouvorn, La barjo.

Sous une météo clémente la course part assez rapidement puisque la moyenne se fait sous les 14,15km/h.

Sous l’impulsion d’un des favoris Yannick Roignant, qui rapidement creusera l’écart sur la partie route, puisque à la bifurcation à l’île Blanche en Locquirec ou finissait la partie route, était de 20’ d’avance sur le vainqueur de la première édition Franck Rivalland, et 6’ plus loin suivait un trio composé de Maurice Thépaut, Maël Le Noguillard, et Pierre Yves le Gall. Le dernier arrivant à la bifurcation avait un écart de 2h30’…sur le premier,

Sur le sentier Côtier Yannick retrouvait un terrain qui lui convenait mieux puisque l’écart grandissait, il était de 45’ à la sortie du célèbre Beg an Fry au km 67, sur Franck Rivalland qui s’accrochait et essayait de limité la casse,

On trouvait la première féminine Virginie Nouri à la 11ème place, 1h45’ de retard sur le premier,

Mais par la suite les difficultés de ce sentier commençait à faire des dégâts puisque Virginie jetait l’éponge au km80, les jambes en feu; la 2ème féminine Isabelle Nedelec s’accrochait et flirtait avec la barrière horaire;

Au km95 la victoire sauf pépin de dernière minute était assuré pour le vainqueur en 2015 du grand raid du Morbihan et du But en 2016 :Yannick Roignant qui aura mené du début à la fin sur ce parcours exigeant de la Thonnerieux arrivant à la salle polyvalente de Plouézoc’h ou se faisait l’arrivée en 9h16’39’’, Franck Rivalland prendra la 2ème place en 10h04’50’’,puis suivra le duo Maurice Thépaut, Maël Le Noguillard qui finiront ensemble en 10h38’45’’, La féminine Isabelle Nedelec bouclera son périple en 15h10’10’’.

30 coureurs (se) franchiront la ligne d’arrivée, pour quelques uns les averses et rafales de vent, le dénivelé les différents aspects du terrain  auront eu leur détermination car huit coureurs renonceront et n’apercevront pas les «Gwen ha du» qui déterminait la ligne d’arrivée.

Le commentaire de ces fondus de l’Ultra étaient un parcours très exigeant, mais un paysage sur les sentier Côtier merveilleux côtoyant la mer sur le parcours du retour et les larmes de bonheur, les grimaces et la joie d’avoir fini ces «62 Miles» résumai tout la fierté  de pouvoir dire «je suis venu, j’ai couru j’ai vaincu».

17200135_1727805377236498_434236641_o 17200137_1727802587236777_1466302446_o 17236918_1727802240570145_285119843_o

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *