Retour sur l’interdiction de la ceinture porte-dossard avec un officiel de la FFA

Suite à l’article sur Running.bzh concernant la nouvelle réglementation de la FFA qui interdit le port de la ceinture porte-dossard sur les courses en France (lien article ici), un officiel de la FFA (qui ne souhaite pas donner son nom) a contacté le site pour donner son point de vue, et faire un rappel des règles.

En effet, cet officiel qui est juge sur les championnats, course à label est assez surpris du bruit que génère l’interdiction des ceintures. Il  rappelle à tous que dans tous les cas et depuis très longtemps, en championnat et sur les courses à Label (qualificative pour les championnats), la règle oblige de porter un dossard épinglé sur un tee-shirt. Le simple fait d’avoir ajouter l’interdiction de la ceinture dans la nouvelle réglementation ne change rien, et n’est pas un nouveau point de règlement. La règle existait déjà avant ! L’interdiction de la ceinture est juste une conséquence de la réglementation déjà en place, une simple précision à la règle.

Il faut faire attention aux articles, aux réseaux sociaux car une nouvelle fois, tout le monde a crié contre la FFA sur cette nouvelle règle. Pourtant RUNNING.BZH vous l’avait bien expliqué dans son article, cette règle ne touche que les championnats (France, interrégional, régional, départemental) et les courses à Label (les courses qui permettent de se qualifier pour les championnats). Donc cette règlementation ne touche que ce type de courses, et en aucun cas les 95%  du calendrier national de la course à pied ! Vous pouvez toujours sur la course du coin, l’ultra du coin etc etc avoir vos ceintures porte-dossards.

 

L’officiel a continué à expliquer que ces ceintures sont pour eux à l’arrivée un cauchemar.

Sur un championnat, une course à label, les juges sont toujours présents. Souvent par deux, un pour surveiller la course des hommes, et l’autre la course des femmes (sur les grandes courses, ils sont XX juges), leur rôle est de contrôler l’ensemble de l’organisation et en particulier les arrivées… Ils doivent donc noter le numéro de dossard sur tous les coureurs qui vont être sur le podium mais aussi tous ceux qui ont un chrono qui pourrait les qualifier sur un championnat. Et cet officiel balance sans retenu, qu’il y a un paquet de triche sur ces courses. Pourquoi ? car certains hommes courent avec la puce d’une féminine pour la qualifier ou la faire monter sur le podium .. ou également le fait d’avoir de l’argent sur les courses, il faut donc identifier les bonnes personnes qui arrivent, pour leur remettre leur prime de course.

Il explique facilement que la tricherie se démocratise, et par conséquent même avec un chrono à puce, il faut contrôler la puce et le dossard pour être certain que c’est la même personne (exemple avec une puce d’une femme portée par un homme, ou double puces portées ou dossard échangé). Ils ont la chance d’avoir un système de caméra sur presque toutes les arrivées pour les épauler. Dans tous les cas, tous les podiums sont contrôlés sur les courses.

Par conséquent, il faut le dossard devant, pour les juges et pour les caméras.

 

Donc la réglementation de la FFA 2018/2019 concernant la ceinture n’est pas une nouvelle règle, mais une information complémentaire au règlement.

 

Merci à l’officiel pour son coup de fil !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *