Tremblez ASO, l’UTMB vous double par la droite !

UTMB International va lancer prochainement un nouvel ultra trail à l’étranger

Le groupe ASO n’a qu’à bien se tenir dans le monde du running, l’UTMB via sa nouvelle société UTMB International se lance à la conquête du développement international de ses évènements !

Pour rappel, c’est en 2017 que UTMB®International a vu le jour sous le rapprochement de la société AUTMB (gérée par le couple Poletti) et OC Sport (société évènementielle anglaise avec filiale en France : OC Sport Pen Duick, la filiale française d’OC Sport, travaille sur la création et l’organisation des courses océaniques. La Route du Rhum Destination Guadeloupe, The Transat, La Solitaire Urgo Le Figaro et La Transat AG2R La Mondiale sont les événements gérés depuis Paris).

Cette nouvelle société a pour but d’accélérer et maîtriser le développement de l’UTMB® à l’étranger.

C’est dans ce contexte qu’après la création de l’UTMB en Chine en mars 2018, l’UTMB en Oman fin 2018, l’Argentine arrive avec l’UTMB Ushuaia en avril 2019. A l’occasion de cette première édition d’USHUAIA by UTMB®, du 5 au 7 avril 2019, les coureurs découvriront des parcours sauvages au travers de la Terre de Feu, province située à l’extrême sud de la Patagonie argentine. Plusieurs distances seront proposées dont un parcours de 130 km et 7700 mètres de dénivelé positif. Les parcours exigeants évolueront dans la quasi-totalité des terrains rêvés par les trailers du monde entier – forêts subantarctiques, glaciers, lagunes, crêtes et rivières ‐ dans un environnement parfois extrême et réputé pour ses journées « 4 saisons ».

Bénéficiant de la présence d’un aéroport permettant de relier Buenos Aires en trois heures, la ville d’Ushuaia accueillera les départs et arrivées, ainsi que l’ensemble des festivités. Ville la plus australe au monde, capitale de la Province de Terre de Feu, Ushuaia est située au bord du Beagle Channel, qui relie l’Océan Atlantique à l’Océan Pacifique. L’ouverture des inscriptions USHUAIA by UTMB® est prévue en octobre 2018.

 

Maintenant reste à savoir si ASO va réagir car leader dans l’organisation de courses sur route (marathon, semi, 10 km), fort dans la voile (Tour de France), fort en golf, très fort sur le rallye auto-moto, dominateur dans le cyclisme, il manque à leurs compétences l’organisation des trails (mauvaise expérience au Lioran) et des ultras … Maintenant es-ce rentable de se lancer dans le développement des évènements ultras ? Il faut bien laisser de la place pour les petits …

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *