Une femme en passe de remporter la 7ème TRANSCONTINENTAL RACE

TCR #7… sous ce nom de code ésotérique, la TRANSCONTINENTAL RACE, course d’ultra-endurance à vélo à travers l’Europe, créée en 2013 par l’Anglais Mike Hall (1) et qui propose chaque année un nouveau tracé. Une épreuve au concept ultra simpliste, course non-stop et sans assistance, parcours libre entre une ligne de départ et une ligne d’arrivée (avec seulement un passage imposé à quelques check-point obligatoires).
Un peu plus de 260 cyclistes ont pris le départ de cette 7ème édition le 27 juillet sur les rives de la Mer Noire en Bulgarie, direction la ligne d’arrivée à BREST. Compter 3500 à 4000 kilomètres selon la route tracée par monts et par vaux, en fonction des options choisies.
Coup de tonnerre lorsqu’au quatrième jour de course une jeune Allemande de 24 ans, Fiona Kolbinger, prenait la direction des opérations pour pointer en tête au CP3 en Italie. Peu après son entrée en France samedi, celle-ci confirmait sa pole position au CP4 à l’Alpe d’Huez, après avoir franchi le col du Galibier.
A raison de 19 heures de selle par jour, il ne lui aura ensuite fallu que deux journées pour traverser la France et entrer en Bretagne ce lundi, toujours en tête, avec 150 kilomètres d’avance sur son plus proche poursuivant.
Après s’être accordé quelques heures de sommeil à PONTIVY, Fiona Kolbinger devrait franchir en vainqueur(e) la ligne d’arrivée à Brest ce mardi (Auberge de Jeunesse, 5 rue de Kerbriant, Moulin Blanc) et devenir la première femme à remporter ce type d’épreuve d’ultra-endurance.
.
(1) Mike Hall, lui-même vainqueur d’une course similaire à travers les USA, est mort accidentellement en 2017 lors de sa participation à une autre course d’ultra-endurance traversant l’Australie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *