Yuki Kawauchi remporte son 35ème marathon à Nouméa

On peut remporter un World Major Marathon au printemps, en l’occurrence celui de Boston, et puis s’offrir un beaucoup plus modeste marathon tropical quatre mois plus tard. Il faut reconnaître que dans la pratique c’est très rare mais c’est bien ce que vient de faire le Japonais Yuki Kawauchi, invité surprise du Marathon de Nouméa où il s’est imposé ce matin en 2h18’18 devant deux de ses compatriotes, au terme d’une course en solitaire.

Celui qui, depuis quelques années, défraye régulièrement la chronique en empilant les marathons comme personne à ce niveau de performance, avait déjà couru sur le Caillou, c’était il y a tout juste dix ans lorsqu’il avait remporté le Semi-Marathon de Nouméa, sa toute première compétition hors du Japon alors qu’il était encore étudiant.

Kawauchi signe aujourd’hui en Nouvelle-Calédonie sa 35ème victoire sur les 42 km 195 en 84 marathons disputés (81 chronos sous les 2h20′)  …et ne compte pas s’arrêter là puisqu’il sera dimanche prochain au départ du Wakkanai Heiwa Marathon, au Japon, puis au mois d’octobre au Marathon de Chicago (07/10) ainsi qu’au Marathon de Venise (28/10).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *