Le record de l’heure

Photo : le 30 mai 1909 à Colombes, Jean Bouin, amateur, bat le record de France de l’heure avec 18,267 km, mais il n’améliore pas le record du professionnel Henri Prévot qui avait réalisé 18,284 km à Lille en 1905.

Le premier record de l’heure en course à pied :

Le pédestrian anglais Thomas Carlisle aurait établi en 1740 le premier record de l’heure avec une marque de 17,300 km, distance non officiellement mesurée.

La première performance mondiale enregistrée et dûment contrôlée sur une heure date de 1863 sur le terrain de Brampton en Angleterre.

L’Américain Louis Benett « Deerfoot » indien de la tribu Seneca, réalisa le 23 février 1863 ; 11 miles 915 yards soit 18,539 km en 60 min.

Performance exceptionnelle pour l’époque que Benett améliora le 03 avril de cette même année, toujours à Brampton , il courut 18,589 km dans l’heure.

Malgré les tentatives répétées des meilleurs pédestrians, le record de Deerfoot tiendra plus de trente ans, l’Anglais Fred Bacon réalisera 18,839 km le 19 juin 1897 à Rochdale, puis son compatriote Harry Watkins portera ce record à 18,879 km le 16 septembre 1899.

Enfin Jean Bouin le 06 juillet 1913 à Stockholm sera le premier à dépasser les 19 km dans l’heure ; 19,021 km, record de France et du monde. Jean Bouin était amateur alors que ses prédécesseurs étaient considérés comme professionnels.

Les premiers records français :

1891 : F. Cartier est le premier recordman de l’heure en course à pied avec 15,912 km,

Un des meilleurs coureurs de fond de la fin du 19e siècle. Débute en 1890 par une deuxième place dans un 2000 m du Lendit derrière Louis Faure-Dujarric. Le Lendit était une rencontre sportive entre différents établissements scolaires. En mars 1891 prend une licence au Stade Français, le 4 juillet il termine 3e du 1500 m « international ».

Records :

10 km : 38 min 08 s

1500 m : 4 min 28 s 4/5

F. Cartier

«  F. Cartier est petit mais bien proportionné, très brun, parle avec un léger accent méridional.

Esprit vif, un peu emballé, aime le sport pour le sport et exige de ceux qui s’y livrent une loyauté rigide ; a une sainte horeur des tricheurs. Très bon camarade, d’une courtoisie proverbiale. »

La revue des Sports, mai 1892

Progression du record de l’heure français jusqu’à la grande guerre, professionnels et amateurs confondus.

  • 15,912 km : F. Cartier, Stade Français, 1891, Paris
  • 16,500 km : Frantz Reichel, Racing Club de France, 20 juin 1892, Paris Croix-Catelan
  • 16,611 km : Frantz Reichel, Racing Club de France, 06 novembre 1892, Paris Croix-Catelan
  • 16,318 km : Victor Bagré, Club Athlétique du 7e arrondissement Paris, 11 novembre 1894, Paris Champ-de-Mars
  • 16,886 km : Victor Bagré, Club Athlétique du 7e arrondissement Paris, 25 novembre 1894, Paris Champ-de-Mars
  • 17,092 km : Albert Charbonnel, Association Sportive Française, 14 mars 1897, Levallois Pistes Fleuries
  • 17,468 km : Francis Champion, Union des Sports Athlétiques Paris, 10 octobre 1897, Paris Croix-Catelan
  • 17,544 km : Albert Charbonnel, Club Athlétique Parisien, 10 novembre 1901, Paris Croix-Catelan
  • 17,597 km : Henri Prévot, Union des Sports Athlétiques Paris, 07 décembre 1902, Gentilly
  • 17,726 km : Gustave Thomas, Club Athlétique Parisien, 30 décembre 1902, Paris Carrousel (non homologué)
  • 17,650 km : Léon Seghers, Union des Sports Athlétiques Paris, 25 décembre 1903, Gentilly
  • 17,703 km : Henri Prévot, Union des Sports Athlétiques Paris, 31 décembre 1903, Gentilly
  • 17,930 km : Henri Prévot, Union des Sports Athlétiques Paris, 27 octobre 1904, Gentilly
  • 18,067 km : Gaston Ragueneau, Société Atlhétique de Montrouge, 03 décembre 1905, Gentilly
  • 18,284 km : Henri Prévot, Club Athlétique Grenellois, 25 décembre 1905, Lille
  • 18,598 km : Jean Bouin, C.A.S.G Marseille, 22 octobre 1911, Marseille
  • 19,021 km : Jean Bouin, C.A.S.G Paris, 06 juillet 1913, Stockholm


Gaston Ragueneau 18,067 km dans l’heure a été 6 fois champion de France de cross 1901 à 1906



Henri Prévot 1883-1906

Le jeudi 8 février 1906, un mois et demi après son record de l’heure, alors qu’il s’entraînait sur la piste pédestre du vélodrome d’hiver situé dans la galerie des machines, Henri Prévot traversa la piste cycliste et fut renversé par une motocyclette d’entraînement. Victime de plusieurs fractures, il fut conduit à l’hôpital Boucicaut où le 11 février, le docteur Nélaton dut amputer le bras droit gangrené sans pouvoir l’anesthésier. Henri Prévot décédera le soir vers 20h00.

Le record du monde de Jean Bouin tiendra quinze ans et sera battu par le Finlandais Paavo Nurmi le 07 octobre 1928 à Berlin ; 19,210 km.

Actuellement l’Ethiopien Haile Gebreselassie détient le record mondial depuis le 27 juin 2007 à Ostrava (CZE) : de 21,285 km.

Le record de France de Jean Bouin sera battu par Alain Mimoun en octobre 1955 à Alger avec 19,364 km, il est actuellement détenu par Bertrand Itsweire depuis le 31 mars 1990 à La Flèche ; 20,601 km.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *